contact@mindplugg.com
Le haka néo-zélandais adapté au etrading ?
Rédigé par Pierre Chevallier 24 avril 2019 Pas de commentaire
Mindplugg expert etrading, sensible à la culture du haka maori

Mindplugg, cabinet conseil inspiré de la culture maori ?

Le haka est une danse célèbre pratiquée par les rugbymen néo-zélandais, mais pas seulement. La plupart des rugbymen du Pacifique (Tonga, Samoa, Fidji…) pratiquent ce rituel d’origine guerrière. Elle est une véritable composante culturelle de la culture océanienne et une tradition ancestrale. Mindplugg, cabinet conseil expert en etrading, revient sur la signification de cette danse impressionnante. Et décline les raisons qui lui font appliquer une partie de sa philosophie au quotidien.

Le monde connait désormais bien le célèbre Haka des All Blacks, l’équipe nationale de rugby néo-zélandaise. Impressionnante, voire provoquant la crainte, cette danse a cependant une origine plus lointaine. Traditionnellement, les peuples océaniens la pratiquaient à diverses occasions, notamment lors de cérémonies, de fêtes de bienvenue ou avant de partir en guerre. Mais chaque tribu disposait d’une version différente, dans l’exécution, les gestes ou les paroles. Plus qu’une simple danse, le haka avait une signification culturelle très forte. La réputation des différents clans reposait particulièrement sur l’exécution et le contenu des paroles. Pour l’heure, vous ne voyez pas encore le lien avec le etrading…

Le haka néo zélandais, des valeurs inspirantes pour Mindplugg, expert etrading
Le haka des All Blacks (crédit photo @capital)

L’histoire du haka

C’est l’histoire du plus ancien Haka maori, le « Ka mate ». Parce qu’un conte ne se s’explique pas toujours, on peut en dévoiler ceci : Te Rauparaha est grand chef de la tribu maori Ngāti Toa. Menacé par ses ennemis, il doit fuir pour se protéger. Et devra affronter peurs, doute, abandon de soi-même, obstacles et souffrances, pour devenir un héros et célébrer la vie. En racontant la sienne aux membres de sa tribu. Étonnant de constater que ce rituel guerrier cache en son cœur un conte sur le doute et la peur…

On peut placer le haka dans l’univers du conte. On y retrouve les codes que nous connaissons de cette culture : tatouages, clans, chants et danses… Une grande tension et une grande force se dégagent de cet art, en particulier des corps en mouvement.

Parfois très violent dans son exécution, le haka pouvait régulièrement être effectué par des hommes armés. Souvent, même, les paroles chantées par les danseurs contenaient des mots crus et insultants pour leurs adversaires. L’objectif était alors d’apeurer l’ennemi et de prendre sur lui un avantage psychologique.

La culture maori saupoudrée dans les valeurs d’entreprise

Mindplugg, cabinet conseil en finance de marchés et expert etrading, adapte cette culture et cet héritage à ses valeurs d’entreprise. Évidemment, nous sommes désormais très loin de la signification guerrière et de la préparation au combat… Cependant, les femmes et les hommes de Mindplugg en ont gardé les vertus et les valeurs propres à l’esprit d’équipe et au dépassement : solidarité, cohésion, concentration, performance. Au quotidien, cela donne même un haka recréé par les consultantes et les consultants, à l’occasion d’un séminaire annuel. Chacun des participants a pu ou su se prendre au jeu…

Quand Mindplugg vit et crée son propre haka…

Bien sûr, la signification et l’utilité du Haka ont évolué avec le temps, les mœurs et les traditions. Mais le rituel demeure une composante de la culture océanienne et il est encore pratiqué par des peuples issus de toute la Polynésie, avec une importance plus grande encore en Nouvelle-Zélande. Il contribue notamment à l’identité nationale des Néo-Zélandais et fédère des Maoris jusqu’aux Anglo-Saxons. Il reste ainsi largement pratiqué à diverses occasions dans les écoles, les universités ou encore l’armée. Dans le etrading, il est plus difficile à pratiquer, nous vous l’accordons. Disons qu’il s’agit là d’un état d’esprit, une valeur collective !

La place du haka dans la culture rugby, et du sport en général

Dans le sport, le Haka est plus récent que sa pratique ancestrale. Pratiqué depuis 1905 par les All Blacks, il fut un temps réservé aux matchs extérieurs de l’équipe nationale de Nouvelle-Zélande. C’est la première Coupe du monde de rugby, en 1987, qui marque la généralisation du rituel par les All Blacks.

Mais nous l’avons dit, les All Blacks n’ont pas le monopole du Haka. Au même titre que tous les peuples océaniens le pratiquaient autrefois, d’autre nations polynésiennes l’ont adopté pour leurs équipes nationales. Ainsi, les équipes nationales de rugby des Fidji, des Samoa et des Tonga réalisent des variantes de cette danse effrayante.

Prendre une petite part de culture pour le etrading

Difficile de voir dans le etrading l’héritage du haka séculaire des Néo-Zélandais, nous direz-vous ? Certes, les missions de nos consultantes et consultants ne sont ni des combats, encore moins des batailles. La volonté n’est ni guerrière, ni théâtrale. Seulement l’espace d’une matinée, faisant corps (et âme !) avec cette tradition millénaire, les femmes et les hommes de Mindplugg en ont gardé le sel, celui qui s’applique au travail d’équipe, à la cohésion de l’entreprise. En résumé, chez nos clients, une seule partition, des compétences multiples.

Author: Pierre Chevallier

Laisser un commentaire